Caracolus excellens

Classification (simplifiée) :

  • Domaine : Biota
  • Règne : Animalia
  • Sous-règne : Eumetazoa
  • Phylum : Mollusca
  • Classe : Gastropoda
  • Sous-classe : Pulmonta
  • Genre : Caracolus
  • Espèce : Caracolus excellens (Pfeiffer, 1852)

Origine :

République Dominicaine

Caracolus excellens

Description :

Parmi toutes les espèces d'escargots présents en captivité, Caracolus excellens fait exception. De taille raisonnable, entre 5 cm et 8 cm à l'âge adulte il se distingue des espèces habituelles d'escargots africains par son apex qui se situe sur le côté de la coquille, lui donnant une forme de soucoupe. La coquille est plus ou moins noire, le pied à des touches de saumon sur le bord. Certains autres phénotypes commencent à être sélectionné en captivité. Son espérance de vie n'est pas connue.

Maintenance :

Cette espèce est exotique et nécessite donc des paramètres de maintenance proche de ceux rencontrés dans son habitat naturel. Des températures d'eau minimum 22°C en journée avec une légère baissent nocturnes et un aux d'hygrométrie proche des 80%. En dessous de 18 C° vos escargots risquent de se mettre en hibernation.

Nous conseillons un terrarium de 30*30*40 au minimum pour deux à trois individus. Espèce arboricole, il faudra un terrarium avec de la hauteur et de nombreux agrès afin de pouvoir faire de la grimpette. Pensez donc à maximiser la quantité de branchages en hauteur pour leur confort. En dehors de cette spécificité il pourra être aménagé comme pour tout autre espèce, une bonne épaisseur de substrat, composé de substrat forestier (feuilles, humus ...) Allégé au besoin avec de la terre de bruyère, du terra coco ou encore du terreau bio. De la mousse, des branches, des souches et des plantes (voir article) permettrons d'offrir un environnement optimal à vos escargots. Cette espèce étant légère et ne touchant généralement pas aux plantes, vous pouvez beaucoup varier d'autant plus les espèces de plantes.

Reproduction :

Cette espèce est peu prolifique en comparaison à ses cousins Africains, en moyenne une ponte compte 15 à 20 oeufs mous. Ils arrivent régulièrement que les parents consomment leurs oeufs. Au-delà de cette difficulté, l'élevage des jeunes est simple.


Nous rappelons qu'il est indispensable de limiter la prolifération de vos escargots. Cette espèce devient rapidement envahissante ce pour quoi vous devez impérativement chercher régulièrement les pontes afin de les détruire. Cette espèce est classée comme EEE (espèce exotique envahissante) par l'Union Européenne, se débarrasser d'oeufs ou d'individus dans la nature vous expose à de lourdes sanctions.



Une question ?

Si vous avez des questions sur cet article ou sur la maintenance générale des escargots exotiques, n'hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook Achatina Passion & Co. Toute la communauté se fera un plaisir de répondre à vos questions.


Articles que vous pourriez aimer :

Les plantes sauvages
Alimentation

Les plantes sauvages comestibles

Voici une liste non exhaustive de toutes les plantes sauvages que vous pouvez donner à vos coquilles en alimentation. Ne pas oublier de tout bien laver et faites attention à l’endroit ou vous les récolter, notamment à cause des nombreux pesticides utilisés de nos jours. Certaines plantes se trouvent très facilement en jardinerie, vous pouvez tout à fait après une quarantaine en planter directement dans la terra ou en faire pousser dans votre jardin pour en avoir sous la main, totalement bio.

  • Abutilon d'Avicienne
  • Alliaire officinale
  • Aloé vera
  • Amarante reflechie
  • Areca lutescens
  • Bananier arbr
  • Barbarea vulgaris
  • Begonia rex
  • Begonia roug
  • Bident
  • Broméliacées anana
  • Broméliacées vriesea
  • Brunelle commune
  • Caféier arbre
  • Callisia repens
  • Callisia fragans
  • Camomille (déparasitant en bain)
  • Capselle bourse à Pasteur
  • Cassis (feuilles)
  • Chataigniers d'Australie
  • Chêne (feuilles vertes et mortes pour le substrat)
  • Chénopode blanc (vermifuge)
  • Chicorée sauvage
  • Chlorophytum comosum
  • Chrysalidocarpus lutescens
  • Cynodon dactylon
  • Dichondra repens
  • Framboisier (feuilles)
  • Galinsoga
  • Groseilles (feuilles)
  • Guimauve officinale
  • Hibiscus (fleurs et feuilles)
  • Kalankoé (feuilles)
  • Laiteron
  • Laiteron délicat
  • Lampsane commune
  • Luzerne
  • Luzerne d’Arabie
  • Mauve sylvestre
  • Murier (feuilles)
  • Neoregelia carolinae
  • Neoregelia concentrica
  • Noisetier (fleurs et feuilles)
  • Nombril de vénus
  • Onagre sauvage
  • Ortie
  • Pachira aquatica
  • Pâquerettes
  • Peperomia caperata
  • Peperomia rotundifolia
  • Pilea depressa
  • Pilea peperomioides
  • Pissenlits (fleurs et feuilles)
  • Plantain
  • Plantain corne de cerf
  • Plantain intérimaire
  • Plantain lancéolé
  • Plantain majeur
  • Pourpier potage
  • Reine des près
  • Rosiers (fleurs et feuilles)
  • Salsifis des près
  • Scabieuse à fleur de lait
  • Selaginella
  • Silene Alba
  • Silene nemerolis
  • Sisybrium officinale
  • Smulkiaziede galinsaga
  • Tillandsia cyanea
  • Tillandsia usneoides
  • Tradescantia misère
  • Trèfles blanc
  • Trèfles rampant violet
  • Urosperme de daléchamps
  • Vesce commune
  • Violettes
  • Vriesea splendens


Une question ?

Si vous avez des questions sur cet article ou sur la maintenance générale des escargots exotiques, n'hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook Achatina Passion & Co. Toute la communauté se fera un plaisir de répondre à vos questions.


Scroll to Top
Scroll to Top